L'Histoire du Village

Le nom de Luttenbach fut mentionné pour la première fois en 1120; c'était un des bourgs de la grande commune de la ville et de la vallée de Munster dont un prévôt était responsable.

La localité faisait partie de la commune de Munster jusqu'en 1801. Vers 1740, il y a fondation d'une usine de papier par l'imprimeur Jacques Decker de Colmar et par Joseph Schoepflin, le frère de l'historien, professeur à l'Université de Strasbourg, J.Daniel Schoepflin.

Voltaire fit un séjour à Luttenbach en 1754 pendant plusieurs mois pour avoir le papier nécessaire à ses "Annales de l'Empire".

L'imprimerie cessa de fonctionner en 1892. Le baron de Coubertin était propriétaire du parc et de l'usine de 1890 à 1920. L'entreprise textile, qui avait été implantée au 19° siècle a cessé ses activités en 1955.

Pendant la première guerre mondiale, Luttenbach, se trouvant à proximité du front, fut détruit dans sa quasi-totalité. La population fut évacuée le 25 juin 1915. La reconstruction du village se fit après la guerre.

Pendant la deuxième guerre mondiale, le village a connu peu de dégâts mais compte 23 victimes de guerre. Le village fut libéré le 5 février 1945.

Le village n'a pas d'église. Les protestants dépendent de la communauté de Munster, les catholiques dépendaient jusqu'en 1808 de Muhlbach et aujourd'hui de Munster.

Jean Bresch, écrivain et poète de la vallée donnait, en 1871, la description suivante de Luttenbach : 

"Le gros du village se trouve placé dans le fond principal de la vallée. Ses dépendances sont nombreuses et se divisent en plusieurs hameaux : Le Frontzell, le Froeschwihr, le Bückele enfin le Kaelbling et le Spitalacker. Nous admirons surtout le groupe Bükele adossé contre la montagne au nord, à l'entrée du Runz, où s'élève la nouvelle mairie école (construite en 1851-1852). Plus bas, les eaux écumantes du torrent se jettent dans la Fecht. Tout dans cette commune respire la propreté et la vie paisible du campagnard aisé et actif. L'ensemble du village, n'a rien à envier aux plus jolis villages du Grand-Duché de Bade ou de la Suisse. Rien n'y manque : forêts, groupes de rochers, pelouse vertes et émaillées de fleurs, torrents, pâturage et magnifiques troupeaux, tout s'y trouve réuni pour former un tableau complet et pour charmer les yeux du touriste, ami de la belle nature".

Cette description a gardé toute sa valeur aujourd'hui.

A l’image de plusieurs autres villages de la Vallée de Munster, dont le nom se termine en “Bach”, notre commune doit sa création et son nom à un cours d’eau, le Luttenbach.

La particularité de ce cours d’eau est indiquée par le qualificatif “lutten” qui  correspond à la prononciation locale de l’allemand “laut” ou “lauter”, que l’on retrouve aussi dans les noms des villages de Lutterbach et de Lautenbach.

Certains auteurs, ne retenant de “lutt” que le sens actuel de bruyant, ont estimé que Luttenbach se rapporterait ainsi à la Fecht et à son cours impétueux...

Mais cette approche mérite sans doute d’être corrigée, puisqu’à l’origine l’allemand “lauter” est d’abord synonyme de pur ou de clair.

Dès lors Luttenbach se rapporte au “clair ruisseau”, qui avait permis d’alimenter en eau pure les premières habitations qui se sont établies sur ses rives.

Par son nom Luttenbach s’inscrit ainsi dans la longue liste des villages qui, dans le nord de l’Alsace, l’Allemagne ou la Suisse alémanique, ont été nommés “Lauterbach” en souvenir de leur origine. Aux Etats Unis ou au Canada ces villages, nés dans les mêmes conditions portent le nom de “Clearwater”.

Et ce n’est pas la Fecht qui était désignée par ce nom, mais bien le ruisseau qui prend sa source au Petit Ballon et qui est appelé aujourd’hui le Runtzbach sur notre plan cadastral.

L'Histoire...

Luttenbach : origine et signification...

© 2017 - 360° - Luttenbach 68 - Mentions légales